Les dernières statistiques des notaires en immobilier de 2018

La France a été touchée par la fièvre acheteuse depuis la plongée des taux d’intérêt. Chacun veut acheter son bien immobilier pour investir ou y habiter. Quel est l’état du marché immobilier rennais ? Examinons ensemble les dernières statistiques des notaires en immobilier de 2018.

Les statistiques des notaires en immobilier concernant l’ille et Vilaine

Les chiffres concernant les appartements

L’envolée des prix se confirment très nettement en Ille et vilaine pour les appartements en 2018. Les statistiques des notaires en immobilier montrent une augmentation globale de 4,3 % pour les appartements anciens et de 3,6 % pour les appartements neufs. Selon Nicolas Gautier notaire à Rennes, les prix sont poussés par des taux toujours plus bas. Autre raison, les primo accédants sont jeunes, très nombreux et n’ont pas peur de devenir propriétaires. Comme il s’agit de leur première acquisition, ils se concentrent souvent sur un appartement. Pour plus de renseignements sur l’achat d’un appartement, n’hésitez pas à prendre contact avec notre office notarial à Rennes.

Les chiffres concernant les maisons

statistiques immobilier 2018Concernant les maisons, les statistiques des notaires indiquent, à notre étonnement, une baisse de 0,9 % pour les maisons anciennes et une augmentation de 2,3 % pour les maisons neuves. Les statistiques des notaires en immobilier nous renvoient à la préférence des français pour les maisons neuves. En effet, comme les maisons sont assez rares dans les villes, certains préfèrent faire construire en deuxième couronne de Rennes. L’avantage est de construire une maison selon ses goûts, respectant toutes les normes et l’environnement.

Les dernières statistiques immobilières concernant Rennes et sa couronne

Les statistiques des notaires en immobilier concernant Rennes

Lorsque l’on regarde le prix des appartements anciens, on s’aperçoit que le marché rennais devient un marché mature. L’offre commence à devenir insuffisante par rapport à la demande. Cela se traduit très clairement sur le niveau des prix. Selon les statistiques des notaires en immobilier, les appartements anciens ont un prix médian au m2 de 2570 €.  On observe une augmentation de 6,4 %.

Quels sont les quartiers ayant enregistré la plus grande augmentation pour les appartements anciens ? En se fondant sur les statistiques des notaires en immobilier, le top trois des quartiers ayant augmenté le plus sont : le centre de Rennes (16,3 %), Moulin du comte (10,8 %), Bréquigny (9,7 %). Les prix médians au m2 sont variables. Pour les appartements anciens, les prix médians sont 3270 € le m2 dans le centre, 2770 € le m2 à Moulin du Comte et 1730 € à Bréquigny.

Que disent les statistiques des notaires en immobilier pour les maisons anciennes à Rennes ? D’une manière générale, la surface moyenne des maisons est 102 m2 pour 290m2 de terrain. Les maisons sont vendues dans les 350 000 €. Dans le quartier Thabor – Saint Hélier, le prix médian est de 640 000 €. Ce prix moyen a été calculé sur 40 maisons. Selon Nicolas Gautier, notaire à Rennes, l’augmentation peut s’expliquer par deux facteurs : la rareté des maisons et la pression des promoteurs. Ces derniers sont friands de foncier rennais et n’hésitent pas à proposer une majoration du prix d’achat. Nous pouvons dire que les niveaux de prix à Rennes ne suivent pas ceux de l’Ille-et-Vilaine. C’est pourquoi nous vous recommandons de toujours faire appel à un professionnel pour estimer gratuitement votre bien immobilier.

Les chiffres de l’immobilier pour la première couronne rennaise

Au niveau des appartements anciens, les moyennes de prix au m2 vont de 2950 € le m2 à Cesson Sevigne à 1970 € le m2 à Saint Jacques de la Lande. La commune ayant vu la plus forte augmentation est Pacé. Elle est suivie par Saint Grégoire et Chantepie. Pour les maisons, les statistiques des notaires en immobilier montrent que le prix moyen des maisons est aux alentours de 390 000 € pour Saint Grégoire et Cesson. Ce prix est est aux alentours de 300 000 € dans les autres communes.

Source : Notaires.fr

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

You may use these <abbr title="HyperText Markup Language">html</abbr> tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*