Selon Nicolas GAUTIER, notaire à Rennes, le PACS est un contrat incontournable

Vu comme une alternative au mariage, le PACS présente des avantages indéniables. Lorsque vous êtes propriétaires de biens, en tant que notaire à Rennes, je vous conseille ce contrat, combiné au testament.

Il existe deux types de PACS. Celui centré sur la mise en commun des biens du couple. Et celui qui permet de distinguer le patrimoine de chaque partenaire. En tant que notaire à Rennes, le PACS que nous recommandons est celui qui distingue le patrimoine de chaque partenaire, c’est-à-dire la séparation de biens. Selon Nicolas Gautier, notaire à Rennes, le PACS se caractérise par sa souplesse. D’autre part, pour les propriétaires de biens non mariés, le PACS est un outils d’optimisation fiscale intéressant à condition de rédiger un testament.

Selon Nicolas Gautier, notaire à Rennes, le PACS est un contrat souple

Le PACS est souple au niveau de sa conclusion. Vous pouvez en conclure un devant le notaire sans délai, avec un minimum de démarches et pour une somme raisonnable. Contactez-nous pour une information sur les tarifs. Votre organisation quotidienne ne changera pas. Vous continuerez d’avoir un compte joint ou séparé. Enfin, si vous voulez rompre le PACS, vous pouvez le faire soit d’un commun accord, soit de manière unilatérale par simple formulaire.

Selon Nicolas GAUTIER, notaire à Rennes, PACS et testament vous permettent de payer moins d’impôts

notaire à Rennes, le PACS

A la différence du mariage, le PACS ne vous donne pas le droit d’hériter des biens de votre partenaire. Pour Nicolas GAUTIER, notaire à Rennes, le PACS doit toujours être accompagné d’un testament instituant votre partenaire comme héritier notamment lors de l’achat d’un bien immobilier en commun. Nous pouvons vous fournir gratuitement un modèle de testament.

Une fois le testament réalisé, votre partenaire hérite de vos biens sans payer d’impôts. Au niveau de l’impôt sur les revenus (IR), vous aurez une imposition commune. Si l’un des partenaires a un revenu plus élevé que l’autre, son IR sera diminué. Il est à noter qu’une imposition séparée reste possible sous conditions. Enfin, si vous vous séparez, le coût fiscal du partage des biens sera moins élevé si vous êtes pacsés.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

You may use these <abbr title="HyperText Markup Language">html</abbr> tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*