Vous cherchez à connaître la valeur de votre activité professionnelle. Autrement dit vous voulez savoir comment évaluer un fonds de commerce à Rennes. Contrairement à la vente d’un bien immobilier, vous ne pouvez pas comparer deux fonds de commerce. Trois méthodes principales permettent de déterminer un prix. Voyons de manière synthétique ces trois méthodes.

Comment évaluer un fonds de commerce à Rennes par la méthode patrimoniale ?

Comment évaluer un fonds de commerce à Rennes

La méthode patrimoniale est la moins utilisée pour évaluer un fonds de commerce. Elle suppose que l’entreprise détienne un actif important. Par exemple, une entreprise exploite un petit magasin dans un local loué par bail commercial à Rennes. Le magasin réalise un chiffre d’affaire moyen, mais le droit au bail a une valeur importante. Dans ce cas, Nicolas Gautier, notaire à Rennes, considère que cette méthode est pertinente.

Comment évaluer un fonds de commerce à Rennes avec la méthode par le total des actifs ? Cette méthode consiste à additionner la totalité des actifs de l’entreprise. Les actifs du fonds de commerce sont notamment le stock, le matériel, les marques ou le droit au bail. Enfin, il faut retrancher les dettes de l’entreprise. C’est-à-dire prendre les éléments inscrits au bilan et les réévaluer un par un. Il faut retraiter les actifs au bilan car la valeur comptable ne correspond pas à la valeur économique. Un droit au bail est inscrit au bilan pour son coût historique. Un bien immobilier subit un amortissement. 

Comment évaluer un fonds de commerce à Rennes par la valorisation du chiffre d’affaires ?

Nicolas Gautier, notaire Rennes, conseille la valorisation du chiffre d’affaire pour une première approche rapide de la valeur d’un fonds de commerce. Comment évaluer un fonds de commerce à partir des comptes de l’entreprise des trois dernières années ? Vous devez retenir le produit indiqué dans le compte de résultat. Il est possible de connaître le chiffre d’affaires d’une entreprise sur certains sites comme, par exemple, le site societe.com. Dans un deuxième temps, il faut appliquer un pourcentage à la moyenne des chiffres d’affaires des trois derniers exercices. Certains analystes recommandent d’utiliser un pourcentage plancher et un pourcentage plafond afin de dégager un prix plancher et un prix plafond.

Comment évaluer un fonds de commerce à Rennes

Comment déterminer le pourcentage pour évaluer un fonds de commerce à Rennes ? Il existe des manuels précisant les pourcentages par profession. Pour une approche plus adaptée, Nicolas Gautier, notaire Rennes, vous conseille de faire appel à un professionnel des fonds de commerce. L’importance du chiffre d’affaires va avoir une influence sur la troisième méthode. Plus le chiffre d’affaires est important, plus le multiple appliqué à l’EBE ci-dessous va être important.

Comment évaluer un fonds de commerce à Rennes par la rentabilité ?

Nicolas Gautier, notaire Rennes, considère que la méthode par la rentabilité est la plus pertinente pour évaluer un fonds de commerce. Il s’agit de déterminer la rentabilité de l’entreprise ou excédent brut d’exploitation (EBE). Plus précisément, il faut regarder si le chef d’entreprise peut se dégager un salaire normal tout en ayant des résultats distribués ou en réserve. Comment évaluer un fonds de commerce à Rennes avec les liasses fiscales de l’entreprise ? Cette méthode consiste à reconstituer le résultat net de l’entreprise. Il faut regarder le résultat de l’entreprise c’est-à-dire les produits. Ensuite, tous les frais sont déduits : frais de personnel, frais généraux, etc. N’hésitez pas à demander un rendez-vous avec votre notaire à Rennes afin d’avoir plus d’explications.

A partir de la rentabilité, le professionnel compare les entreprises ayant une rentabilité similaire. Un coefficient est ensuite appliqué à la rentabilité.  Comment déterminer le coefficient applicable pour évaluer un fonds de commerce à Rennes ? L’indice varie généralement entre 3 et 5. Certains indices sont publiés. Beaucoup de facteurs ont une importance sur le multiple. Plus le fonds de commerce est en milieu rural, plus le coefficient diminue. En conclusion, Nicolas Gautier, notaire Rennes, considère que le prix d’un fonds de commerce va dépendre énormément de son financement. Une reprise va donc exiger deux choses : un prix adaptable au financement et un repreneur qui va chercher tous les financements. Il s’agit notamment des prêts d’honneur de la chambre de commerce, du club de créateur et repreneur 35 et initiative France.